Accueil » actualites » Air France : Une blague de mauvais goût sur le Roi Mohammed VI

Air France : Une blague de mauvais goût sur le Roi Mohammed VI

La compagnie d’aviation Air France est assignée en justice par des passagers. Pour cause, une blague de mauvais goût, venant d’un pilote, sur l’avion du Roi Mohammed VI.

La compagnie aérienne française est assignée par le tribunal de Bobigny, le 25 février prochain, à cause d’une mauvaise blague.
En effet, le 5 décembre 2012, le vol d’Air France, au départ de Casablanca et à destination de Paris avait dû accuser un retard à cause de l’atterrissage de l’avion royal. D’après le pilote d’Air France, la tour de contrôle n’avait autorisé aucun décollage avant que le Roi Mohammed VI ne rejoigne le Salon d’honneur de l’aéroport. Information également relayée par le site Bladi.net.
Après avoir justifié les causes de ce retard à ses passagers, le pilote d’Air France leur a ainsi proposé, au cas où ces derniers souhaiteraient être indemnisés, d’adresser leurs requêtes au palais royal, à Rabat.
Certains voyageurs n’ont pas digéré cette pointe d’humour et auraient donc décidé de porter plainte contre les responsables de la compagnie et le pilote de l’avion. Créé pour l’occasion, le « Collectif du vol AF2497 », ayant porté plainte pour diffamation, souhaite obtenir une copie des enregistrements audio du cockpit, d’après RTL.
Pourtant, le PDG d’Air France, Alexandre de Juniac avait pourtant adressé des excuses à chacun des passagers et rappelé à l’ordre le pilote concerné. Cela n’a pas suffi à altérer la détermination du collectif qui aurait en retour adressé une lettre rappelant que « le Maroc n’est plus sous protectorat Français et n’est pas non plus une colonie française ni encore une république bananière ».

Check Also

Maroc : La généralisation de la protection sociale, “apport crucial à la lutte anti-pauvreté”

Maroc : La généralisation de la protection sociale, “apport crucial à la lutte anti-pauvreté”

Le chantier Royal de généralisation de la protection sociale sera d’un “apport crucial à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *