Accueil » actualites » Maroc – Kénitra : prison pour des étudiants
Kénitra prison pour des étudiants
Kénitra prison pour des étudiants

Maroc – Kénitra : prison pour des étudiants

Huit mois de prison ferme et 1000 dirhams d’amende chacun, pour cinq étudiants de Kénitra de la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Ibn Tofail de Kénitra.

La décision de jugement est tombée dans la nuit de mardi à mercredi, rendue par le tribunal de première instance de Kénitra.

Les étudiants ont été condamnés pour des faits de dommages de biens publics, d’attroupement armé, d’actes de violence contre les forces de l’ordre et désobéissance.

Tout cela remonte aux manifestations qui se sont déroulées en décembre dernier. Les étudiants ont été arrêtés le 24 janvier dernier, ils sont militant de L’Union nationale des étudiants du Maroc (UNEM), leur procès a été reporté à plusieurs reprises. Déjà en mars 2013, à Kénitra, les forces de l’ordre étaient intervenues afin d’empêcher la tenue du 13e forum national de l’UNEM.

Pour les manifestations de décembre 2013, les étudiants demandaient l’ouverture d’autres laboratoires doctorants, le droit des titulaires de Master à poursuivre leurs études, et plus de directeurs de thèse.

Check Also

Urgent : Nasser Zefzafi arrêté ce lundi

Urgent : Nasser Zefzafi arrêté ce lundi

En fuite depuis vendredi dernier après avoir interrompu le prêche dans une mosquée d’Al Hoceima, …

2 commentaires

  1. L`avenir du peuple marocain emprisonnés a vie , quel tristesse L’ONU et le droit de l’homme sont ôu surtout dans les pays soifs de pouvoir et dire qu’ils ont construit une mosquet d’un milliard de dollars , la liberté pour moi mais pas pour toi .

  2. Des titulaires de Master qui se comportent comme des voyous .c’est une nouveauté dans les pays arabes.dès qu’ils maîtrisent l’alphabet ils ne respectent plus rien .(c’est en quelque sorte :apprend moi a t’insulté)a défaut d’études génératrice de revenus et de progrès technologique ,on fait dans les poèmes et les grandes gueules

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *