Accueil » actualites » Une femme écrasée par le Tramway, Une autre risque de se retrouver sans abris
Une femme écrasée par le Tramway, Une autre risque de se retrouver sans abris
Une femme écrasée par le Tramway, Une autre risque de se retrouver sans abris

Une femme écrasée par le Tramway, Une autre risque de se retrouver sans abris

Une dispute entre un homme et une femme a mal tournée, hier, vers le coup de 21H40.
Tous deux ivres, la jeune femme tentait de fuir l’homme qui l’accompagnait, mais celle-ci, de l’angle où elle se trouvait ne pouvait être remarquée par le conducteur du Tramway de Casablanca.

Ce n’est pas la première fois, qu’un accident de ce genre survient dans la ville de Casablanca.
En effet, la femme fut écrasée par la deuxième rame du Tramway et est décédée sur me coup.
La soustraction du corps de la femme, a été très difficile. Plusieurs personnes se sont mises à l’œuvre pour récupérer le corps de la défunte.

Une enquête a été diligentée par la police pour mettre la lumière sur les circonstances de cet accident.

La veuve d’un humble policier risque de se retrouver sans abris

S’étant complètement dévoué durant une trentaine d’années à assurer la sécurité des citoyens au sein du cadre policier marocain, Nbiga succomba à une maladie grave qui a réussi à s’emparer de sa vie après une longue bataille pour survivre. C’était un homme chevronné, respectueux, aimable et très apprécié autant par ses collègues que par ses voisins.
Cet humble homme quitta la vie laissant sa femme sous un toit qu’elle risque de perdre actuellement. En fait, le nouveau propriétaire de la maison où elle a toujours vécu depuis son mariage avec le défunt, a décroché des autorisations lui donnant le droit de jeter dehors les locataires.

Ceci se produit après que les propriétaires aient vendu l’immeuble sans prévenir les locataires, le nouveau détenteur investit ses propres manigances pour les mettre à la porte même s’ils sont bien à jour dans le règlement du loyer. La veuve de Mr Mohamed Nbiga n’était pas seulement à jour mais elle payait en outre des mois en avance. Comme première démarche, le nouveau propriétaire a commencé par détruire l’immeuble avoisinant l’immeuble conflictuel qu’il possédait également. Il a fait en sorte de dégrader les lieux pour appuyer ses prétextes se basant sur le fait que l’immeuble est en voie d’effondrement. Il a eu l’idée diabolique d’enlever les rideaux, les stores, il a même osé de donner des coups aux toits afin de parvenir à ses fins.

Maintenant, la veuve du défunt est amenée à quitter les lieux après avoir reçu un préavis d’expulsion prenant effet le 20 mai, le préavis qui l’expose en cas de non exécution d’être retirée des lieux par des éléments du corps policier, le même corps dont son défunt mari a fait partie durant une trentaine d’années.

Check Also

Maroc : La généralisation de la protection sociale, “apport crucial à la lutte anti-pauvreté”

Maroc : La généralisation de la protection sociale, “apport crucial à la lutte anti-pauvreté”

Le chantier Royal de généralisation de la protection sociale sera d’un “apport crucial à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *