Accueil » actualites » Plus de 50.000 morsures par an, un chiffre effrayant qui a donné le jour à une loi contre les chiens
Alors que plus de 50.000 cas de morsures

Plus de 50.000 morsures par an, un chiffre effrayant qui a donné le jour à une loi contre les chiens

Alors que plus de 50.000 cas de morsures sont enregistrés chaque année selon le gouvernement qui le considère comme étant un problème de santé publique, le Maroc a décidé de mettre fin au danger causé par les chiens jugés dangereux, une loi vient d’être mise en oeuvre et qui condamne leurs propriétaires avec des peines de prison qui peut atteindre cinq ans. Mercredi soir une commission de la chambre des Représentants à l’unanimité a adopté un texte traitant « la protection des personnes contre les dangers des chiens », un texte qui représente la première loi contre les chiens dangereux au Maroc. Cette nouvelle loi envisage des peines d’emprisonnement allant jusqu’à cinq ans et des amendes pouvant atteindre 50.000 dirhams l’équivalent de presque 4.500 euros, contre les propriétaires de ces chiens jugés dangereux.
« On veut dire par chien dangereux, tous les chiens qui, vu leur race ou leurs caractéristiques morphologiques, sont caractérisés par une agressivité qui met la vie des personnes en péril », indique la nouvelle loi. Pour réglementer la situation, une liste des ces chiens dangereux sera bientôt mise en place.

Le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, dans son discours devant les députés a affirmé que les propriétaires de pitbulls étaient sur la tête de la liste des propriétaires ciblés par cette loi, vu le grand danger que représentent ces chiens  et cela « pour assurer au citoyens la sécurité et tranquilité », sans oublier l’utilisation de ces chiens pour des mauvaises raisons criminelles, rajoute le ministre.
Le ministre affirme encore que « plus de 50.000 cas de morsures de chiens par an », ce qui implique une hausse du nombre des personnes décèdées à cause de la rage canine.

Check Also

Le Premier ministre français attendu mercredi au Maroc

Le Premier ministre français attendu mercredi au Maroc

Le Premier ministre français, Édouard Philippe, effectue les 15 et 16 novembre courant une visite …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *