Accueil » actualites » Mortalité maternelle et néonatale, quatre gestes essentiels à connaître
Mortalité maternelle et néonatale, quatre gestes essentiels à connaître
Mortalité maternelle et néonatale, quatre gestes essentiels à connaître

Mortalité maternelle et néonatale, quatre gestes essentiels à connaître

Dans le cadre de l’opération “Sauvons 10000 nouveau nés” mise en oeuvre Mardi a Casablanca, par “l’Association Al Hayat – chaînes de vie” et les pouvoirs publics, se sont mobilisés afin de sensibiliser les professionnels de la santé et les familles, aux gestes simples et gratuits qui peuvent sauver des vies.

Actuellement les statistiques révèlent que par an, 23 nouveaux nés sur 1000 meurent à la naissance, et 62 % des enfants de moins de 5 ans décèdent durant la période néo-natale. Le Maroc compte 600 000 naissances chaque année, 12000 bébés et 7000 mères décèdent dès la naissance ou accouchement, plus, 12000 handicaps des mamans, et 24000 handicaps néo-nataux neurologiques sévères sont présents.

Cette campagne vise à réduire de 75 % cette mortalité.
Les gestes simples à connaître sont liés à l’hygiène, à la chaleur, à la respiration et à l’allaitement maternel. Ainsi, pour réduire les risques d’infections, la sage femme, tout d’abord, ne doit pas porter de bijoux et doit se laver rigoureusement au savon, les mains et les avant-bras.

Dès la naissance du bébé, la sage femme essuie le nouveau né et aspire les sécrétions nasales et buccales pour faciliter la respiration.
Elle simule ensuite, les premières inspirations du bébé avec des caresses dans le dos et ou des petits tapements sous les pieds…

Une fois propre, et la maman elle aussi nettoyée, le bébé peut alors être posé sur la peau de sa maman, cela évite le manque de chaleur et donc le chute de la température et cela permet aussi au bébé de se rapprocher instinctivement du sein maternel pour commencer sa première tétée. Le lait maternel, on le sait, est réputé pour prémunir l’enfant contre de nombreuses infections.

La tétée provoque aussi chez la maman la contraction de l’utérus ce qui empêche l’hémorragie qui elle aussi tue de nombreuses mamans chaque année.

Check Also

Maroc : La généralisation de la protection sociale, “apport crucial à la lutte anti-pauvreté”

Maroc : La généralisation de la protection sociale, “apport crucial à la lutte anti-pauvreté”

Le chantier Royal de généralisation de la protection sociale sera d’un “apport crucial à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *