Accueil » actualites » Le Maroc et l’Espagne déterminés à cesser les violences envers les migrants subsahariens
Le Maroc et l'Espagne déterminés à cesser les violences envers les migrants subsahariens
Le Maroc et l'Espagne déterminés à cesser les violences envers les migrants subsahariens

Le Maroc et l’Espagne déterminés à cesser les violences envers les migrants subsahariens

L’organisation Human Rights Watch incite les gouvernements Marocain et Espagnol à éliminer les mauvais traitements à l’égard des réfugiés clandestins , cependant elle confirme quelques points gagnés par les autorités marocaines depuis la mise en place de la politique migratoire il y a un an .

Cette requête intervient quelques jours après le décès de neuf clandestins au nord du Maroc à la frontière avec Ceuta , ces derniers tentant de regagner les cotes espagnoles sous la non approbation des Guardias Civiles dont l’attitude est très critiquée .
D’aprés une étude de HRW , et du coté marocain une amélioration a été observée aprés l’annonce de la nouvelle politique migratoire datant de septembre 2013 , les expulsions arbitraires vers l’Algerie auraient sensiblement diminuées.

Toutefois , aux frontières avec Melilla quelques témoignages de violences envers les migrants inquiètent encore l’ONG , une responsable , Katya Salmi a souligné que ces migrants ont des droits et que des procédures strictes doivent être mises en place pour arrêter les mauvais traitements .

Mustapha Khalfi , ministre marocain de la communication et porte parole du gouvernement a contesté les affirmations de Human Rights Watch et que la loi et les conventions internationales ont strictement été respectées .

L’ONG soulève l’usage de la violence du coté des autorités espagnoles , et réaffirme que l’expulsion et le renvoi d’une personne vers un pays ou un endroit ou il serait exposé à un réel risque de traitement inhumain ne saurait être tolérée .

Une enquête a été ouverte à propos de l’usage d’armes à feu par Madrid contre les migrants tentant de rejoindre les cotes , il s’agissait de balles en caoutchouc et qui n’ont pas été tirés directement vers les migrants affirme le gouvernement espagnol.

Selon les chiffres , 30000 clandestins se trouvent sur le territoire marocain en attendant une supposée traversée vers l’Europe , le gouvernement marocain a lancé une campagne de régularisation exceptionnelle pour l’année 2014 , et un dépôt de 10000 dossiers a été pour l’instant observé en moins de quelques semaines .

Check Also

Maroc : La généralisation de la protection sociale, “apport crucial à la lutte anti-pauvreté”

Maroc : La généralisation de la protection sociale, “apport crucial à la lutte anti-pauvreté”

Le chantier Royal de généralisation de la protection sociale sera d’un “apport crucial à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *