Accueil » actualites » Benkirane participe à la clôture de la session d’automne
Maroc - Pour Mr Benkirane : le processus de migration et gestion doit être une responsabilité commune
Maroc - Pour Mr Benkirane : le processus de migration et gestion doit être une responsabilité commune

Benkirane participe à la clôture de la session d’automne

Le Chef du gouvernement a assisté et participé à la clôture de la session parlementaire d’automne. Parmi les sujets abordés, les questions relatives au pouvoir d’achat ont notamment suscité de vifs échanges entre le Premier Ministre et les représentants de l’opposition. Benkirane a également défendu avec conviction la politique générale du gouvernement sur le secteur immobilier.
L’opposition a malgré tout manifesté son scepticisme par rapport à la capacité du gouvernement à faire face à la spéculation qui mine le marché immobilier marocain. Si les groupes RNI et Alliance socialiste ont suggéré une nouvelle réforme du secteur pour attirer plus d’investissements, garantir un développement durable et satisfaire les attentes des citoyens, le groupe authenticité et modernité a pour sa part déclaré que l’Etat devrait se montrer plus audacieux pour espérer palier les défauts du secteur immobilier qui ralentissent le processus de développement.

Globalement, l’opposition pense que la recherche de placements défiscalisés a conduit à ce que les terrains fassent aujourd’hui l’objet de spéculations immobilières.
En revanche, la coalition gouvernementale a tenu à saluer les efforts fournis par l’équipe Benkirane pour diversifier et améliorer l’offre en matière de logement. Dans un élan d’encouragements, le groupe Istiqalien pour l’unité et l’égalitarisme a aussi suggéré la création d’une agence nationale spécialement orientée sur le regroupement et la gestion immobilière de l’Etat.

Le groupe Haraki a indiqué le cadre législatif régissant le secteur immobilier, qui représente pourtant l’un des leviers fondamentaux de notre développement économique et social, serait dépassé et ne tiendrait pas compte de l’évolution du secteur, particulièrement au sujet des terres soulaliyat et du domaine forestier.

Le PI a demandé au gouvernement de mieux gérer le rapport entre l’offre et la demande, de manière à ce qu’il soit plus équilibré, avec, par exemple, une politique efficace autour des villes et pôles urbains.

D’après le journal Le Soir Échos

Check Also

Maroc : La généralisation de la protection sociale, “apport crucial à la lutte anti-pauvreté”

Maroc : La généralisation de la protection sociale, “apport crucial à la lutte anti-pauvreté”

Le chantier Royal de généralisation de la protection sociale sera d’un “apport crucial à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *